A l’heure où le tandem MoDem-LREM trouve réjouissant de révolutionner le droit foncier français en encourageant la scission. entre la propriété du terrain de celle du bâti, j’ai eu envie de vous partager des articles qui parlent de la Pologne et de l’usufruit perpétuel héritage des plus belles heures du communisme.

Pour résumer grossièrement : l’état polonais est propriétaire des terrains et le particulier des immeubles, ce qui pose soucis. Ils font marche arrière toute et commencent à réconcilier le foncier et le bâti. Pour accéder à l’article, cliquez ici.

Pour aller encore plus loin sur le droit foncier polonais, vous pouvez cliquer .